Les bibliothèques et la diffusion des savoirs

Cet article du BBF relate l’expérience de l’Institut National Polytechnique de Toulouse, dont le service commun de documentation a ajouté, comme beaucoup d’autres,  la diffusion dans ses missions notamment à l’égard des chercheurs.

Ils expliquent aussi pourquoi ils ont développé leur propre archive ouverte, plutôt que de ne reposer que sur HAL (qu’ils  soutiennent).

La nécessité d’un entrepôt national comme HAL n’est plus à prouver, et HAL propose des services performants. Mais HAL reste un outil national, il ne peut ni ne doit s’adapter au gré des demandes parfois incompatibles de telle ou telle institution, de tel ou tel groupe de chercheurs : son rôle est avant tout d’assurer un accès et une visibilité internationaux à la production nationale. Dans certains cas, et pour certaines communautés scientifiques, HAL correspond aux besoins : la communauté des physiciens, qui a une habitude ancienne des archives ouvertes, dépose sans difficulté dans HAL, mais ce n’est pas le cas dans d’autres disciplines, encore sous-représentées . Le taux de couverture de l’archive nationale reste faible : 10 % de la production scientifique française selon l’estimation la plus récente. L’un des moyens d’améliorer ce taux de couverture est la mise en place dans les institutions d’une archive ouverte personnalisée, adaptée aux besoins locaux, capable d’une prestation de services plus large et « à façon ».

via Pour des bibliothèques engagées dans la diffusion des savoirs de l’université | Bulletin des Bibliothèques de France.

A propos docnews

Documentaliste, chef de projet, manager de l'information, curieux d'informatique documentaire
Cet article a été publié dans Archive ouverte, Bibliothèques de demain, Open Access. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s