Les rats de bibliothèque – étude des usagers de BU

Compte-rendu d’une étude sur la typologie des personnes fréquentant la BU du Mirail à Toulouse, avec une catégorie intéressante :

La quatrième partie de l’ouvrage analyse une catégorie engendrée par l’irruption des nouvelles technologies : « les internautes ». Articulant les intérêts scolaires et les intérêts de la vie pratique, les usages sont mixtes et aucune séparation ne distingue le temps studieux de la recherche et celui plus privé durant lequel se réalisent la correspondance et la consultation des sites marchands. La modernisation touchant les moyens de documentation et d’information ont fait émerger un nouveau public d’usagers. Il s’agit de celles et ceux « qui viennent au texte et à la recherche par l’écran » (p. 187). Autrefois exclus du champ littéraire et documentaire (et de la B.U.), ces étudiants désorientent, par leurs pratiques de recherche peu orthodoxes, les bibliothécaires « qui se retrouvent face à des « non-littéraires », peu lettrés lorsqu’il s’agit de manier les savoirs institués, les manuels et les encyclopédies, mais extrêmement adroits et rapides au clavier informatique » (p. 188).

Les rats de bibliothèque – La Vie des idées.

A propos docnews

Documentaliste, chef de projet, manager de l'information, curieux d'informatique documentaire
Cet article, publié dans Bibliothèques de demain, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s