Recherche personnalisée : Des philosophe mettent Google à l’épreuve

Cet article a voulu tester la réalité d’une annonce faite par le moteur de recherche. Partant du principe qu’une même requête pouvait être tapée avec le souhait d’avoir des types de résultats très différents (par ex., selon le domaine auquel on s’intérese), Google a développé « Google personnal search ». L’objectif est d’étudier l’historique de recherche de l’internaute et de lui proposer des résultats plus proches des domaines qui l’intéressent, et donc plus pertinents.

Une équipe a testé cette fonctionnalité en créant trois profils d’utilisateurs, un philosophe du XVIIIe, un du XIXe et un du XXe siècles (Immanuel Kant, Friedrich Nietzsche and Michel Foucault). Chacun de ces utilisateurs test a effectué une série de recherches issues d’index de leur corpus de textes (dans leur traduction anglaise), et de clics sur certains résultats, pour affiner la connaissance que Google peut avoir de ces illustres utilisateurs.

Au bout du compte, il apparaît que les résultats favorisent surtout…les annonceurs, plutôt que les sites les plus pertinents.

L’article : Feuz.

On trouve la traduction en français du résumé ici: http://pintiniblog.wordpress.com/2011/02/15/recherche-personnalisee/

A propos docnews

Documentaliste, chef de projet, manager de l'information, curieux d'informatique documentaire
Cet article, publié dans Moteurs, Catalogues, catalogage, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s