Les moteurs de wikis sémantiques : un état de l’art

 

Cet état de l’art examine plusieurs moteurs sémantiques (KiWiki, Semantic Mediawiki, OntoWiki, BOWiki, Subleme et TaoPis) sur lesquels reposent des wiki et plus particulièrement, comment ils résolvent certaines difficultés comme:

la complexité de l’annotation (du point de vue de l’utilisateur non-expert), l’interopérabilité, la

migration de l’existant, la centralisation et l’intégration des communautés.

Hélas, tous les problèmes ne sont pas résolus, et les auteurs constatent que:

Pour finir, on constate que l’approche wikis for ontologies ne garantit pas l’homogénéité de

la base de connaissances. À l’heure actuelle, la seule solution semble être le contrôle manuel

des ajouts par un ingénieur des connaissances.

Beau métier, « ingénieur des connaissances », c’est plus joli que taxonomiste ou curator!

 

HAL :: [hal-00573821, version 1] Les moteurs de wikis sémantiques : un état de l’art.

A propos docnews

Documentaliste, chef de projet, manager de l'information, curieux d'informatique documentaire
Cet article a été publié dans Bibliothèques de demain, Métiers de l'info-doc, Moteurs, Catalogues, catalogage, Web 3.0, Web des données. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s