Editeurs et fraudcopy : les aventures extraordinaires de Melchior Grimm

Voici un cas étrange :

L’ouvrage n’est pas récent, il est dans le domaine public et il a été numérisé par Google books et par Europeana via Gallica. A ce stade, les références sont bonnes :

Melchior Grimm : l’homme de lettres, le factotum, le diplomate : avec un appendice sur la correspondance secrète de Métra / par Edmond Scherer.

Mais ne cherchez pas ce titre dans les catalogues, y compris le Sudoc, car, dans le cas présent, c’est la couverture du livre qui a servi au catalogage (peut-être à cause d’une récupération automatique de notice?). Worldcat via le Sudoc, nous donne :

Melchior Grimm : Thomme de lettres, le factotum–le diplomate, avec un appendice sur la correspondance secrète de Métra / par Edmond Scherer

Les observateurs auront remarqué que « L’homme » est soudain devenu « Thomme » Problème de reconnaissance du scanner? Pourtant, c’est propre chez Google (quoique la version « texte » soit absolument désastreuse) et Gallica (idem pour la version texte illisible où l’on a affaire à MBLCHIÔB), alors d’où cela peut-il venir?

Une explication possible est une erreur de l’éditeur, en l’occurence, Nabu Press  : en effet certains éditeurs se font la spécialité de publier des ouvrages libres de droits en fac-similé, ce qui implique un investissement quasi-nul pour la mise en page et bien entendu, pas de relecture. Afin de justifier une telle désinvolture, ils brandissent bien haut le souci de préserver le patrimoine culturel écrit (sic) :

This is a reproduction of a book published before 1923. This book may have occasional imperfections such as missing or blurred pages, poor pictures, errant marks, etc. that were either part of the original artifact, or were introduced by the scanning process. We believe this work is culturally important, and despite the imperfections, have elected to bring it back into print as part of our continuing commitment to the preservation of printed works worldwide. We appreciate your understanding of the imperfections in the preservation process, and hope you enjoy this valuable book

Grimm : l'homme de lettresGrimm selon Nabu Press

Il est fort probable qu’une reconnaissance de caractère (OCR) un peu rapide sur le fichier PDF obtenu via, par exemple, Gallica (puisque Google ne le propose pas), peut avoir donné Thomme au lieu de L’Homme.

Ce qui prouve que l’éditeur ne s’est même pas donné la peine de relire son titre, de toute façon, écrit en français. Il ne se prive pas, cependant, de livrer ce précieux opuscule au prix d’un ouvrage scientifique du domaine. Mais d’ailleurs, on peut lire dans wikipedia que Nabu Press, parmi d’autres, est accusé de « copyfraud », ce qui consiste à récupérer de l’argent en imprimant à moindre frais des ouvrages du domaine public.

Résultat, le livre ainsi imprimé est catalogué tel quel par les bibliothèques et on retrouve même cette référence erronée dans des bibliothèques virtuelles, ce qui est d’ailleurs troublant (à moins que cette bibliothèque se soit aussi piquée de faire son propre OCR défaillant).

Sans nul doute, il faut bien payer pour l’impression et la reliure (ou bien pour l’emprunt en bibliothèque, bien que cela soit constestable), mais ces erreurs qui se multiplient au fur et à mesure de l’intégration de la référence sur cet « Thomme de lettre » dans les catalogues du monde entier me semblent être une « fraude » plus grave ce qu’on dénonce sous le terme de copyfraud.

Au prochain épisode, Honoré Champion…de la négligence (preuves à l’appui, bien sûr)!

A propos docnews

Documentaliste, chef de projet, manager de l'information, curieux d'informatique documentaire
Cet article a été publié dans Editeurs scientifiques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s