Why People Should Stop Updating Their Blogs

Ce blog s’est arrêté fin décembre 2013 en raison d’un changement de parcours personnel. Il reste en ligne quelques temps, au cas où certains contenus continueraient de présenter de l’intérêt. Un grand merci aux lecteurs occasionnels ou réguliers, aux suiveurs et à celles et ceux qui ont été des sources d’inspiration et de réflexion !

En guise de billet final, ce renvoi vers un vieux billet dont le contenu n’en n’est pas moins pertinent.

Why People Should Stop Updating Their Blogs | Virgin Blogger Notes.

Publié dans Divers, indéfini | Laisser un commentaire

Tidy up your Twitter Followers – Du nettoyage dans les suiveurs Twitter

Un collègue partage ses critères de « nettoyage » des suiveurs du compte twitter de son organisation.

Source :

http://www.davidleeking.com/2013/10/15/tidy-up-your-twitter-followers/#.Ul-B36KQZ_s

Publié dans Bonnes pratiques | Laisser un commentaire

Miami-Dade mayor unveils task force to study future of public libraries : objectif rentabilité

Il ne s’agit pas, ici, de savoir quel sera le rôle des bibliothèques publiques dans un futur plus ou moins lointain, ni de savoir si les bibliothèques peuvent ou non être un instrument de politique culturelle.

L’objectif est de trouver les 21 millions de dollars qui manqueront à ces bibliothèques l’an prochain. Avoir une bibliothèque publique oui, mais seulement si elle est rentable?

http://www.miamiherald.com/2013/10/15/3691792/miami-dade-mayor-unveils-task.html

Publié dans Bibliothèques de demain | Laisser un commentaire

Les MOOC c’est aussi pour l’information-documentation

Au moment où l’actuelle ministre de la Recherche se fait l’avocate des Massive Online Open Courses (MOOC) sur le mode « France université numérique« , il est temps de regarder se qui se fait chez les précurseurs en la matière.

Voici donc un petit billet qui établi que les études sur les MOOC n’en sont qu’à leurs prémices, mais que les résultats sont encourageants. Il s’intéresse de près à l’enseignement des sciences de l’information-documentation et bibliothèques (SIDB).  Il s’interroge néanmoins sur ce que les MOOC peuvent apporter de plus que le Learning 2.0… question de vocabulaire ? Les retours d’expériences de 4 doctorantes ayant suivi une FOAD semblent confirmer que dans les deux cas, le paradigme d’enseignement est de toutes façons différent de l’enseignement « classique ».

Sources

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/952862-les-moocs-arrivent-en-france-excellente-nouvelle-pour-les-etudiants-sauf-que.html

http://tametheweb.com/2013/10/16/the-digital-shift-learning-2-0-meets-mooc/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+TameTheWeb+%28Tame+The+Web%29

http://slisapps.sjsu.edu/blogs/wp/ciri/2013/10/02/four-personal-experiences-with-online-learning-at-the-doctoral-level/

Publié dans Métiers de l'info-doc, Open Access | Laisser un commentaire

32 Library Stories You May Have Missed in September

Compte-tenu de l’énorme retard pris dans ce blog censé surveiller, lire, classer et diffuser des informations pertinentes sur le monde de l’info-doc, voici un billet pour couvrir tout le mois de septembre (many thanks, OEDB !). Je sais, c’est culotté, mais docnews va bientôt fermer, cela vous fera une source de moins à surveiller à votre tour!

http://oedb.org/ilibrarian/32-library-stories-you-may-have-missed-in-september/

Publié dans Bibliothèques de demain | Laisser un commentaire

L’offre des archives ouvertes dans le monde arabe : recensement et évaluation

L’auteur propose une grille d’analyse des archives ouvertes du monde arabe recensés par le ROAR et le DOAR.

Cette étude dresse un état des archives ouvertes dans le monde arabe et leurs spécificités à partir d’une grille d’analyse inspirée des travaux similaires dans le monde occidental. Ce qui ressort de cette étude, c’est que l’offre des archives ouvertes arabes est très faible et l’implication des chercheurs arabes dans le dépôt dans ces archives reste limitée. D’autant plus, le fonds de certaines archives a plus une vocation de bibliothèque numérique que d’archive ouverte. De ce fait, il serait intéressant d’améliorer la qualité et la quantité de ces archives pour contribuer à l’évolution de la recherche scientifique dans le monde arabe et à une meilleure visibilité des chercheurs et des institutions de recherche arabes.

via @rchiveSIC :: [sic_00829058, version 1] L’offre des archives ouvertes dans le monde arabe : recensement et évaluation.

Publié dans Archive ouverte, Open Access | Laisser un commentaire

Google +1 a tué Google Reader

Ca y est, officiellement, Google Reader est mort et bien des spécialistes de l’information en font le deuil.

Un ancien responsable produit de Google Reader a expliqué sur Quora.com (tout en prévenant qu’il s’agit là de son interprétation personnelle) que Google a plusieurs fois souhaité mobiliser les équipes de Google reader sur d’autres projets, dont le Buzz et Google+, pour finalement décider de l’abandon définitif de ce produit à faible rentabilité.

D’autre commentateurs estiment que Google Reader ne concernait qu’une frange marginale des utilisateurs et ne permettait pas de collecter des informations assez pertinentes pour être proposées aux annonceurs – ce qui serait, d’après ces commentateurs, le coeur de métier de Google.

Former Google Reader product manager confirms our suspicions: Its demise is all about Google+ – The Next Web.

Publié dans Divers, indéfini | Laisser un commentaire

Value of Libraries: Relationships Between Provision, Usage, and Research Outcomes

Une tentative de mesurer à grande échelle le lien entre dépenses de revues électroniques par les bibliothèques et la « performance » de la recherche à partir d’une étude qualitative et quantitative dans huit universités et deux centres de recherche au Royaume-Uni.

Abstract

Objective – To explore the relationships in the United Kingdom between library expenditures, levels of usage, and research outcomes, focusing on the provision and use of e-journals.

Methods – The project used a mixture of top-down and bottom-up approaches. It involved a close study of the behaviors of researchers in eight universities and two research institutes across a range of six subject areas, along with a parallel gathering and analysis of data for all U.K. universities and colleges, covering various library indicators together with data on article downloads and a range of measures of research performance. The work was undertaken in two stages and was completed in 2010. The first stage involved detailed mining of the publishers’ logs from Elsevier’s Science Direct and from Oxford Journals to generate fine-grained insights into the information-seeking behavior of scholars from the case study institutions, together with an initial analysis of the U.K.-wide data. The second stage involved a survey and interviews with a wide range of researchers as well as librarians from the case study institutions, together with further analysis of the U.K.-wide data.

Results – Strong variations were found between users, not only in different disciplines but also in different institutions. Some, but not all, of the variations seemed to be related to the size and research intensity of the institution. Analyses of the U.K.-wide data show that levels of library expenditure influence subsequent levels of use of e-journals. While the modeling does not show strong direct linkages in either direction between library expenditure and research performance, it does show a strong positive feedback loop between the use of e-journals and research performance.

Conclusion – There is a need both to broaden the focus beyond e-journals and for more detailed work to test hypotheses and understand the dynamics of the relationships between different variables over time.

via Value of Libraries: Relationships Between Provision, Usage, and Research Outcomes | Jubb | Evidence Based Library and Information Practice.

Publié dans Bibliometrics, Scientometrics, Bibliothèques de demain, Usagers | Laisser un commentaire

Tableau comparatif de 20 services gratuits d’alertes email par mots-clés

L’excellent Outils Froids propose un tableau comparatif de 20 services d’alertes gratuits ou ayant une version gratuite.

Accéder au tableau

via Outils Froids : OF – Tableau comparatif de 23 services gratuits d’alertes email par mots-clés.

Publié dans Outils, interfaces | Laisser un commentaire

Les stratégies dinfluence sur Internet : validation expérimentale sur le lobby antinucléaire

Une étude systématique sur les techniques d’influence de l’opinion comprenant une première partie théorique fort intéressante.

Il faut espérer que cette étude ne soit pas elle-même partie d’une technique d’influence des pro-nucléaires !

Les entreprises doivent apprendre à faire face à des flux informationnels croissants ce qui les conduit à de nouvelles approches du management de linformation. Au-delà de la veille dite passive, toute stratégie gagnante repose dorénavant sur la vision proactive de lenvironnement informationnel qui lie étroitement linformation et laction. Dans ce contexte, les stratégies dinfluence présentent un intérêt particulier en tant quoutils offensifs de lintelligence informationnelle. De façon duale, il est tout aussi intéressant de décortiquer les mécanismes des stratégies dinfluence afin de mieux pouvoir sen prémunir. La stratégie dinfluence peut être définie comme :  » la combinaison dun ensemble de modes dactions, exercés de manière directe ou indirecte, ouverte ou couverte, vis-à-vis de personnes, de collectivités, dorganisations et/ou dEtats, en vue dacquérir un meilleur crédit, de prendre de lascendant et finalement dorienter les décisions dans le sens souhaité « . Nous distinguons deux types dactions dinfluence : spontanée et rationnelle. ⇒ Linfluence spontanée est une technique qui consiste à déclencher des comportements ou créer des jugements chez lacteur influencé en exploitant certains raccourcis du cerveau. On trouve de nombreux exemples de ce type dinfluence en marketing. Ce type daction fournit des résultats immédiats via un processus dinfluence qui nest pas perçu par le sujet en tant que tel. ⇒ Linfluence rationnelle, appelée aussi influence par linformation, est une stratégie qui a généralement pour objet damener lacteur influencé à intégrer dans son processus de décision des informations qui sont déposées sur son chemin par lacteur influenceur. Les procédés de ce type daction dinfluence sont multiples : argumentation, suggestion, déception, désinformation, contreinformation, stabilisation etc. Les stratégies dinfluence sont le fait de nombreuses catégories dacteurs et sappliquent à ces mêmes catégories dacteurs : institutions, entreprises, personnes etc. Ces stratégies sont souvent menées dans la discrétion et il est difficile de les mettre à jour. Dans cette validation expérimentale, nous avons choisi de nous intéresser aux stratégies dinfluence conduites sur Internet par le lobby antinucléaire en France. En effet, des organismes et associations antinucléaires ont comme mission institutionnelle dexercer une influence sur les populations, les gouvernants etc. Cette institutionnalisation de laction dinfluence devrait la rendre plus facilement traçable. Après avoir situé le phénomène de linfluence dans le processus de la prise de décision et présenté les principales formes des actions dinfluence rencontrées dans la littérature, nous proposerons notre classification des types dactions dinfluence et illustrerons la stratégie dinfluence du lobby antinucléaire en analysant ses différentes techniques utilisées.

via @rchiveSIC :: [sic_00827238, version 1] Les stratégies dinfluence sur Internet : validation expérimentale sur le lobby antinucléaire.

Publié dans Usagers | Laisser un commentaire

Longitudinal Assessment of “User-Driven” Library Commons Spaces | Fox | Evidence Based Library and Information Practice

Une bibliothèque universitaire américaine revient sur les conséquences de la rénovation ou plus précisément de la redéfinition de ses espaces ouverts aux lecteurs. Elle note un usage accru par des groupes.

Abstract

Objective – To conduct a longitudinal assessment of library spaces at the Georgia Tech Library and to determine the satisfaction of students with the most recent commons renovation. The library has completed three commons area renovations. The Library West Commons (LWC) opened in 2002 with an individual productivity lab, multimedia studio, and presentation rehearsal studio, while the Library East Commons (LEC) and the 2nd floor West Commons (2 West) opened in 2006 and 2009, respectively, with flexible, user-centered environments designed to promote collaborative activities. This analysis focuses on the renovated collaborative spaces, while also investigating and commenting on how renovation impacts usage of other spaces in the library.

Methods – Usage of all library spaces was measured during one-week periods in Fall 2008 and Spring 2010. Observations were made of each student floor in the library at four times during the day; measures included space utilization by groups, group sizes, and laptop utilization. In addition, a qualitative instrument was administered during Spring 2010 to 103 students using the 2 West Commons space to confirm whether the renovation met their needs.

Results – Overall, there was a 64.5% increase in group utilization of the library from 2008 to 2010, driven primarily by the 2 West renovation. The greatest concentration of group usage was in the LEC and 2 West, though the number of groups using the LEC declined. Laptop use in the 2 West commons more than doubled (33.6% to 70.5%), and laptop use in the entire library increased from 40.5% to 49.0%. In the qualitative survey, scores ranged between 4.0 and 5.0 on a 5-point scale for items regarding four design themes for the 2 West renovation: power/data, lighting, aesthetics, and the creation of a “defined yet open” space.

Conclusion – Findings suggest that the 2 West Commons is attracting more students and groups following its renovation, that it is attracting students and groups away from the previously renovated LEC, and that overall usage of the library increased subsequent to the 2 West renovation.

via Longitudinal Assessment of “User-Driven” Library Commons Spaces | Fox | Evidence Based Library and Information Practice.

Publié dans Bibliothèques de demain, Usagers | Laisser un commentaire

Anger greets secret private Library and Archives Canada deal

Une affaire qui fait étrangement écho à la controverse (avortée?) sur l’accord conclu par la BNF (Bibliothèque nationale de France) avec une entreprise privée lui réservant une exclusivité de 10 ans pour la diffusion (et pas seulement la commercialisation) de documents du domaine public en échange de leur numérisation (voir ici et là, notamment).

Anger greets secret private Library and Archives Canada deal.

Publié dans Bibliothèques de demain, Contenus | Laisser un commentaire

Hire awesome people

En ces temps de disette budgétaire, pas sûr que les réflexions de ce blogueur semblent d’actualité. Mais oui, recruter des jeunes inventifs pour réaliser un service en ligne sur mesure, je peux le dire pour l’avoir fait, c’est ce qu’il y a de mieux et c’est un bon investissement.

Hire awesome people, make rad stuff by TTW Contributor Justin Hoenke « Tame The Web.

Publié dans Bibliothèques de demain, Bonnes pratiques | Laisser un commentaire

Droit et fonction documentaire – 2 : L’indexation

Voici un point de droit sur une pratique dont la tendance actuelle est à l’automatisation. Les spécialistes des métadonnées auraient donc intérêt à prêter attention au risque juridique que représente une mauvaise indexation.

A voir sur le site des Infostratèges : Droit et fonction documentaire – 2 : L’indexation.

Publié dans Bonnes pratiques, Web 3.0, Web des données | Laisser un commentaire

10 Ways to Use IFTTT To Automate Your Social Media Branding

Ces petits conseils pour soigner son e-image sont l’occasion, pour celles et ceux qui ne connaissent pas, de découvrir If This Then That (IFTTT), outil redoutablement pratique et efficace.

10 Ways to Use IFTTT To Automate Your Social Media Branding – OEDB.org.

Publié dans Bien utiliser les NTIC, Outils, interfaces | Laisser un commentaire

5 Free and Open Source Tools for Creating Digital Exhibitions

Une exposition virtuelle en vue ? Quelques outils sont proposés ici.

5 Free and Open Source Tools for Creating Digital Exhibitions – OEDB.org.

Publié dans Bonnes pratiques, Outils, interfaces | Laisser un commentaire

IEEE Now Provides Open-Access Option for All Peer-Reviewed Journals

La société savante dont le comportement commercial s’apparente le plus aux éditeurs commerciaux de journaux scientifiques, IEEE, spécialisée dans l’informatique et l’ingéniérie, propose à son tour une option « Open Access ».

Comme d’habitude, la question qui se pose est : les auteurs qui paieront IEEE pour publier auront-ils une réduction pour consulter la base IEEE Xplore Digital Library ? Compte-tenu du style de négociation de cet organisme, il est fort à parier que la réponse est non.

via IEEE Now Provides Open-Access Option for All Peer-Reviewed Journals | STM Publishing.

Publié dans Edition open access, Open Access | Laisser un commentaire

Intégrer les nouvelles consignes FRBR du Sudoc dans le quotidien du catalogage

Tout est dans le titre.

Intégrer les nouvelles consignes FRBR du Sudoc dans le quotidien du catalogage | Bibliothèques [reloaded].

Publié dans Bibliothèques de demain, Bonnes pratiques, FRBR, RDFa, Ontologie, FOAF, OWL, ... | Laisser un commentaire

Partager la science : oui mais…

Une étude déjà un peu ancienne montre que les chercheurs n’ont pas vraiment l’habitude de partager leurs données.

Elle conclut :

Barriers to effective data sharing and preservation are deeply rooted in the practices and culture of the research process as well as the researchers themselves. New mandates for data management plans from NSF and other federal agencies and world-wide attention to the need to share and preserve data could lead to changes. Large scale programs, such as the NSF-sponsored DataNET (including projects like DataONE) will both bring attention and resources to the issue and make it easier for scientists to apply sound data management principles.

http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0021101

 

Publié dans Divers, indéfini | Un commentaire

Le futur des bibliothèques de recherche

Une étude prospective sur le rôle futur des bibliothèques de recheche.

Quelques  éléments clés :

New NSF and NIH regulations requiring researchers to include data management plans in grant applications appear to offer libraries a new entrée into the research process. The data lifecycle model of describing the products of research provides a way for librarians to examine issues related to the curation of information from the inception of an experiment or project through the publication of results (Humphrey 2012).

 

Librarians are assisting lab managers with the development and implementation of metadata schema, and libraries have drafted templates for data management plans to use in grant applications. Information scientists and domain specialists are developing ontologies and implementing linked open data (LOD) to facilitate data harvesting and reuse.

There are also potential roles for libraries in
promoting the scholarly outputs of their institutions.

 

The OHSU Library Ontology Development Group is developing an Integrated Semantic
Framework (ISF), which will merge expertise and resource ontologies and allow for the integration of linked open data between disparate systems (Torniai 2011). This project is one of many multi-institution ontology collaborations with partners from industry and academia, bringing together domain specialists, computer scientists, librarians, and other information scientists. This work is a natural extension of libraries’ traditional role to index and catalog information for retrieval.

L’auteur pose ensuite la question de savoir si les bibliothèques de recherche sauront mettre en avant leur savoir-faire dans ces domaines et si, à côté des fonctions classiques de catalogage et de recherches bibliographiques, il ne faudra pas inventer un autre type de professionnel de l’information :

information professionals embedded in research teams as informationists.

 

The Role of the Library in the Research Enterprise

Publié dans Bibliothèques de demain, Métiers de l'info-doc | Laisser un commentaire